Roy Lichtenstein

lichtestein4

“I would be more of a Classical artist than a Romantic”

lichtestein5

Roy Lichtenstein 1923 – 1997

La Pop Art guarda il mondo

Nel 1961 Roy Lichtenstein realizza Look Mickey: l’opera è una rappresentazione a fumetti di Topolino e Paperino. Attraverso il linguaggio stilizzato della rappresentazione commerciale, questa nuova pittura artistica si pone come rottura con la corrente figurativa ed espressiva degli stessi anni.

lichtestein6

“Pour dépeindre un miroir, les auteurs de bandes dessinées se servaient de diagonales et de hachures et nous avons fini par accepter ces symboles. En quelque sorte, créer une peinture qui est égalment un objet réduit le fossé entre la peinture et la sculpture. (…) J’ai souvent photografieé des miroirs grossissants parce que les ombres et les formes abstraites qu’il produisent, quand ils sont flous, me donnait des idées pour mes tableaux de miroirs.”

L’aggressività dell’Arte Commerciale

Ciò che affascina Roy Lichtenstein è il potere delle immagini commerciali, degli stereotipi della cultura americana nonché la loro capacità di trasformare il cliché in icona.

lichtestein3

Quello che creo, è della forma

lichtestein2

Soggetti emozionali in uno stile distaccato

lichtenstein18

Lichtestein1

Lichtestein

Un certo sentimento a proposito di Matisse

lichtenstein19

“Les tableaux d’atelier que je crée, qui n’ont strictement rien à voir avec mon véritable atelier, (…) sont un moyen de faire des collages à partir de quelques-une de mes propres œuvres et d’autres de Matisse, animé par un sentiment que j’essaie de développer à propos de Matisse –  il ne s’agit pas de son sentiment à lui mais de mon propre sentiment vis-à-vis de son œuvre.”

litchestein10 litchestein11 litchestein12

Nudi: il limite tra realtà e convenzioni artistiche

lichtestein14

“Mes nus sont mi-ombre mi-lumière, et il en est de même pour les arrières-plans, où les points indiquent l’ombre. De plus les points sont gradués, du plus grand au plus petit, ce qui évoque pour la plupart pa ce que l’on obtient avec ces figures. Je ne sais pas vraiment pouquoi j’ai choisi les nus. Je n’en avais jamais fait auparavant, ce qui pourrait l’expliquer, mais j’avais aussi le sentiment que le clair-obscur se prêterait bien aux corps. Et mes nus rendent si peu les notions de chair ou de carnation – ils sont su peu réalistes – que le fait de les utiliser soulignait le fossé entre la réalité er les conventions artistique.”

Lichstein3

Lo Zen in versione stampata

“Je pense que les Paysages dans le style chinois impressionnent les gens à cause decete aura de mystère propre aux peintures chinoises qui s’en dègage, mais à mon sens, c’est une subltilité plutôt pseudo-contemplative ou mécanique… Je ne suis pas vraiment en train de rendre une sorte d’hommage zen à la beauté de la nature. Leur apparence est vraiment censée rappeler celle d’une version imprimée.”

litchestein13

lichtestein15

Roy Lichtenstein

Centre Pompidou  3 luglio –  4 novembre 2013

www.centrepompidou.fr

Annunci

3 commenti Aggiungi il tuo

  1. tachimio ha detto:

    Sei veramente in gamba cara Silvia. I tuoi post mi elettrizzano anche per i commenti in francese degli stessi artisti che ci fai conoscere. Veramente brava. A proposito ti ha incuriosito Evgen Bavcar? Se ti capita vai a vedere una sua mostra . Forse a Parigi può capitare che esponga qualcosa. A presto .Isabella

  2. Interessante anche se non del tutto convincente questo puntinismo. Grazie

  3. Eletta Senso ha detto:

    Sempre interessanti i tuoi appunti d’arte
    Eletta

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...